Les êtres humains continuent à manger des animaux et ils alimentent inconsciemment le plus grand génocide diabolique orchestré sur terre.

Savez vous qu'un animal est un être sensible qui éprouve des sentiments comme vous et moi et cet être sensible a le droit de vivre et de liberté. En continuant à manger la mort, ces mêmes êtres humains finiront par développer de très graves maladies qui les mèneront à une mort certaine. Chaque être humain récoltera ce qu'il a semé sur terre donc en participant au cannibalisme animalier, celui-ci sera mangé à son tour par la mort qu'il ingère. A chaque fois que vous dégustez un animal, vous faites rentrer dans votre organisme la mort et la souffrance de l'animal, donc attendez vous en recevoir les conséquences. Souvent des personnes viennent me voir et ils sont soudainement dévastés par la maladie, puis ils me disent: mais je n'ai pas mérité ce qu'il m'arrive, qu'es-ce que j'ai fais au bon Dieu pour mériter ça?. 

Je leurs demande à chaque fois s'ils mangent de la viande et à chaque fois la réponse est oui. Sachez que rien n'arrive par hasard, tout à un sens et la plupart des maladies viennent du faites que les êtres humains mangent des animaux qui eux les pauvres sont devenus les victimes des humains. Un être humain qui mange les animaux ne peut pas réellement aimer les animaux sinon il lui serait impossible de les croquer.

Earthlings

Je pense, qu'après avoir visionné cette vidéo, vous ne regarderez plus votre alimentation comme avant. 

Cette vidéo, vous montre l'envers du décors, sur la viande.

La face cachée de la viande

Continuer à manger des animaux ou évoluer.

Abattoir pour les chevaux. (paix à leurs âmes).

Découvrez pourquoi tout le monde serait végétarien si les abattoirs avaient des murs de verre.

MagiCJacK     La viande à chier

Laila del Monte pratique la «communication intuitive» avec les animaux et fait part de ses expériences au cours de rencontres avec des spécialistes.

Véganisme ces gros mensonges.

Contact

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.